Oum Kalsoum


Je ne sais pas s’il faut croire ce que l’on raconte à propos de cette femme que j’ai connue et qui, après avoir été quittée par son amant, aurait erré dans la ville cachant sous son manteau un couteau de cuisine ; je me souviens seulement qu'elle portait le nom de cette diva arabe chantant l'amour un long mouchoir de soie à la main.

(photo DR)