massicot



Utiliser un massicot m’effraye toujours autant, moins l’objet en lui-même ― petite guillotine à papier ― que le sifflement mat et sinistre qu’il produit quand la lame s'abaisse, un bruit qui m’évoque immédiatement le terrible hachoir métronomique avec lequel Poulenc ponctue la marche au sacrifice de ses seize Carmélites tranchant dans le vif d’un Salve Regina entonné en chœur pour en extraire, une fois toute tête tombée, un silence de mort.

("Dialogue des Carmélites" de Poulenc, Photo Ken Howard / Metropolitan Opera)