Panama Papers


Franchement, il y a de quoi être déçu : avec un titre pareil, on s’attendait à lire l’un des romans au suspens haletant de John Le Carré ou le récit cultivé et brillant d’un Henry James sous les tropiques, mais certainement pas ce feuilleton vulgaire dévoilant par le menu les crapuleries financières des grands de ce monde.

(image du film "The tailor of Panama", photo DR)