gagner sa vie


Il y a dans cette expression quelque chose d’indécent, comme s’il s’agissait de réussir — effort hasard ou grâce — à décrocher la queue du Mickey dans un manège lancé à toute vitesse alors que la vie nous traverse et nous embarque sans qu’il soit question de la mériter et sans qu’on puisse rien y faire, à part l’interrompre, essayer d'en infléchir le cours, de manière dérisoire vouloir la teinter de nos couleurs.