au lit


C’est à l’instant exact de me mettre au lit et de fermer la lumière que les idées arrivent, les mots par phrases entières ; ce que j’ai tenté de saisir tout le jour durant s’offre enfin parfaitement ordonné, sans ratures, attendant seulement que je fasse relâche pour s’écrire le plus simplement du monde, si bien que je n’oublie jamais de m’équiper avant de m’endormir : carnet et stylo posés sur la table de nuit

(photo de Frédéric Leclouxtiré de "Lit National"texte de Joy Sorman, édition Le Bec en l'air)