luth


à la mémoire de Saïd Chraïbi

Hier, sans la chercher, j'ai retrouvé ma nostalgie cachée dans le gros ventre d'un luth oriental : elle pleurait à chaudes larmes et je n'ai pas honte d'avoir pris du plaisir à me désaltérer à cette source qui coulait en abondance.