Fernando Pessoa



Pourquoi, dès qu’il s’agit du Portugal, convoquer immanquablement la silhouette étriquée et triste de celui qui fut Fernando Pessoa, sinon pour dévoiler l’existence du plus téméraire des explorateurs d’un empire autrefois caravelle désormais rafiot échoué à l’occident de l’Europe, dernier homme qui décida de prendre la mer pour l’expédition ultime, mais pas la moins risquée de l’épopée lusitanienne : partir à la découverte des inconnus confins de l’âme.

(photo BA)