luna park


Trop souvent, on pense à tort que faire un roman, c’est écrire long. Or, en la matière, il n’est pas tant question de souffle et d’ampleur que du réglage fin et précis d’une machinerie infernale prête à balader le lecteur à la manière des montagnes russes d'un Luna Park. Le trajet peut être bref, il n’en sera pas moins intense et le curieux monté à bord en aura pour son argent. Pour exemple, cette phrase trouvée chez Blaise Cendrars qui constitue à elle seule un roman parfait :
A la citadelle, part le coup de canon de la méridienne auquel le soleil perpendiculaire a mis le feu par un jeu de lentilles. 
("Tiger and Turtle – Magic Mountain" de Heike Mutter et Ulrich Genth, photo DR)