liberté


C’est elle 
qui
en qualité de marraine 
avait choisi 
un nom 
qu’elle avait voulu 
simple et plein d’espérances 
et qui fut invitée 
après les discours officiels d’usage 
et une interprétation passablement médiocre 
de « Farewell Angelina » 
par l’harmonie municipale 
à lancer 
d’une main gracieuse et gantée 
contre l’étrave 
une bouteille de champagne 
que l’on avait légèrement sciée 
au préalable 
pour être certain qu’elle se brisât 
ce qu’elle fit 
dans un spectaculaire giclement de mousse 
laissant apparaître sur la coque  
un trou 
large comme un hublot 
sans qu’on ne put rien faire 
car on avait déjà largué les amarres 
du Liberté 
qui ayant à peine atteint 
le milieu de la rade 
prenant l’eau de toutes parts 
coula à pic 
en un instant. 

(image du film "La Bocca del Lupo" de Pietro Marcello, photo DR)