le mot à abattre


Ce putain de mot
qui prolifère
dans chacun de mes textes
comme rat
dans un grenier à grains
je vais le traquer
dans les moindres recoins
je vais
lui faire la peau
et rendre gorge
l'éradiquer
définitivement
pour ne plus trouver 
en travers de ma route
ses trois syllabes
(dés / or / mais)
qui sonnent comme
les vers 
d'un poète symboliste pourave
je suis prêt à tout.


(Javier Bardem dans "No Country for Old Men" des frères Coen)